BAGUES FERMEES POUR OISEAUX

Tout savoir sur le baguage des oiseaux | Oiseaux-Mania, le Magazine

Les bagues pour oiseaux donnent des informations sur l’année de naissance de l’oiseau et le numéro national d’éleveur. En outre, ils ont un code pays et la fédération émettrice de l’anneau. Les bagues fédérées sont indispensables pour participer aux compétitions ornithologiques.

Les bagues fermées sont mises en place lorsque les poussins sont petits et nous permettent d’être sûrs que les oiseaux ont été élevés en captivité. Les bagues fermées pour oiseaux indiquent également l’année de naissance et, dans le cas des bagues fédérées, le numéro de l’éleveur et de la fédération qui délivre les bagues.

Le baguage des oiseaux est-il sûr ? Quelques règles pour le baguage des oiseaux de proie.

 

Le baguage des oiseaux est pratiqué dans le monde entier depuis plus de 100 ans et est considéré comme le moyen le moins traumatisant de marquer les oiseaux, à condition de bien choisir la bague pour un oiseau particulier et de respecter l’oiseau pendant le baguage. Puisque les oiseaux de proie sont souvent bagués lorsqu’ils sont au stade d’oisillons dans les nids,

Les bagueurs doivent suivre certaines règles lorsqu’ils visitent le nid, afin de ne pas le détruire. Tout d’abord, assurez-vous que les poussins du nid sont assez âgés pour être bagués. Les oiseaux qui couvent leurs œufs ne doivent absolument pas être dérangés. Il est dangereux de s’approcher du nid, car les poussins risquent de sauter hors du nid, de s’estropier et de mourir. Le nid ne doit pas être visité lorsque les conditions environnementales sont inadaptées (pluie, chutes de neige, vents forts, etc.).

 

Le bagueur doit veiller à ce que ses manipulations dans le nid ne causent aucun dommage au nid, aux jeunes et aux parents. Le chercheur doit manipuler les oisillons avec précaution pendant le baguage. L’anneau ne doit pas être déformé pour s’adapter au tarse. Lors de la pose de la bague, le bagueur doit veiller à ne pas endommager la patte de l’oiseau.

Règles d’hygiène personnelle lors du baguage des oiseaux de proie.

Le chercheur doit être conscient du contact avec l’oiseau, le nid et les restes de la proie dans le cas des oiseaux de proie.

Des infections peuvent se produire dans le nid. Il est donc conseillé de visiter le nid avec des vêtements de travail spéciaux pour éviter d’infliger des blessures ou des égratignures lors des manipulations dans le nid. Il est important de manipuler l’oiseau de manière à ne pas blesser le chercheur ou l’individu. Après avoir visité le nid, le bagueur doit se laver les mains, et parfois le visage, avec de l’eau et du savon. Les bleus et les plaies cutanées doivent être traités avec des antiseptiques.

Comment et à qui signaler un oiseau bagué ou seulement des bagues trouvées ?

Traditionnellement, toutes les informations sur tous les oiseaux bagués ou récupérés avec des bagues pour oiseau sont soumises aux centres nationaux qui disposent d’une base de données des oiseaux bagués dans le pays, ainsi que de contacts avec des centres de baguage étrangers pour l’échange de données.